Vigipol - Défendre les intérêts des collectivités littorales face aux risques issus du transport maritime
Je recherche... rechercher

Je recherche

X

Actualités

Formation « Mission de reconnaissance en cas de pollution maritime en ria d’Étel »

07.04.2023

Vendredi 7 avril, Vigipol a organisé, en lien avec le Syndicat Mixte de la Ria d’Étel (SMRE), une formation aux missions de reconnaissance en cas de pollution maritime dans le cadre du plan Infra POLMAR de la Ria d’Étel.

(©️ Pays d’Auray-Pays de Vannes)

Depuis plus de dix ans, une démarche Infra POLMAR existe sur le territoire de la Ria d’Étel. Animée par Vigipol et le SMRE, cette démarche vise à se préparer à faire face aux conséquences des arrivages de petite ou moyenne ampleur, dangereux ou non, liés aux activités humaines en mer. Outre des procédures communes d’alerte et de mutualisation de moyens, des formations et exercices permettent aux élus et agents des communes concernées de s’entraîner aux bons réflexes à adopter face à un risque de pollution toujours d’actualité.

Afin d’entretenir la vigilance, des exercices réguliers sont organisés avec les acteurs du territoire de la démarche. Une formation pratique a donc été organisée ce vendredi 7 avril sur la commune de Belz animée par Vigipol et l’aide du SMRE : « Évaluation et reconnaissance d’un littoral pollué ».

Lors de la formation, plusieurs thématiques ont été abordées :

  • Gérer l’alerte
  • Confirmer la présence de la pollution
  • Évaluer les risques
  • Décrire la pollution
  • Prendre les mesures d’urgence

Après un temps théorique en salle, élus et agents des communes de Belz, Erdeven, Étel, Locoal-Mendon, Plouhinec, Sainte-Hélène et de Blavet Bellevue Océan, une équipe du Grand Site Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon, des pompiers et représentants de la DDTM (Direction départementale terre et mer) du 56 se sont rendu à la Pointe du Perche (Belz) pour s’entraîner à décrire la pollution.

Formation en salle à Belz
(©️ Vigipol)

Arrivés sur place les participants ont constaté des arrivages (fictifs) divers sur la plage plus ou moins dangereux : un conteneur échoué avec des pneus, un fût au contenu inconnu, de nombreux bidons, un oiseau mazouté vivant, des bananes échouées avec des seringues et un explosif.

Munis d’une fiche de première évaluation, les participants ont expérimenté les bons réflexes à avoir pour évaluer les risques, décrire la pollution et prendre les mesures d’urgence.

Un grand merci au SMRE pour son aide active dans la préparation de cette formation et la mobilisation des participants !

Description de la pollution par les participants à la Pointe du Perche

Plus d’infos :